Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mars 2014 7 02 /03 /mars /2014 00:14

       

Malahide Castle AutumnSOUS UN CIEL SOUVENT GRIS, SE CACHE UNE VILLE CHALEUREUSE AUX AIRS DE CAMPAGNE, UNE VILLE QUI RAYONNE DE SES CHARMES ET OÙ IL FAIT BON FLÂNER.

Dublin, capitale de l’Irlande, est située à l’est de l’île, face à l’Angleterre, de part et d’autre de la rivière Liffey. Les quartiers d’affaires et les principaux monuments historiques se trouvent sur la rive sud. La rive nord, plus populaire, est l’endroit idéal pour faire du shopping, sortir et s’amuser. Même si un bon imperméable est recommandé aux touristes, il ne faut pas tomber dans les éternels clichés et croire que Dublin ne se visite que sous la pluie. Non, ici, le temps change rapidement et le vent chasse bien vite les nuages qui reviennent à la charge. Avril, mai et juin sont les mois les plus agréables pour la découverte de la ville dont l’architecture, sobre et rectiligne, est caractéristique de l’époque géorgienne. Premier centre culturel et religieux de l’Irlande, Dublin est également le premier port de commerce et le premier port de pêche irlandais. Après avoir été délaissés, les docks connaissent un regain de jeunesse et la baie de Dublin, avec ses plages, offre un vaste terrain de promenade, à l’écart de la vie urbaine. Les maisons géorgiennes : Ces belles demeures, avec leurs colonnes et moulures, s’organisent sur plusieurs étages :  cuisines en sous-sol, accueil au rez-de-chaussée, salles de réception au premier étage, chambres des maîtres au deuxième et les combles pour les domestiques. Dublin Castle : Construit sur ordre de Jean sans Terre en 1204, il fut le siège des vice-rois d’Irlande nommés par l’Angleterre jusqu’en 1922. Il ne reste que peu de traces du bâtiment d’origine qui fut en partie détruit par un incendie en 1684. Saint-Patrick’s Cathedral : C’est ici que saint Patrick aurait donné le baptême lors de la christianisation de l’Irlande au Ve siècle. Sa fête, qui a lieu le 17 mars, est l’occasion d’un grand défilé et d’une multitude de manifestations dans la ville. L’impressionnante cathédrale médiévale fut l’église du peuple alors que sa « rivale », la Christ Church Cathedral, la plus ancienne cathédrale de Dublin, était réservée à la bourgeoisie anglaise. Le doyen le plus célèbre de la cathédrale Saint-Patrick fut Jonathan Swift, l’auteur des « Voyages de Gulliver ».

A Dublin, la grisaille du ciel est vite oubliée tant la ville offre d’occasions de s’émerveiller et de se distraire

Molly Malone (1988)Les amateurs d’art et d’histoire sillonneront les quartiers et les rues de Stephen’s Green à Grand Canal pour découvrir le cœur de la ville géorgienne. En parcourant O’Connell Street, ils découvriront l’avenue qui jadis fut la plus belle de la capitale, celle qui fut le théâtre d’événements sanglants au cours de la rébellion irlandaise contre les Anglais. Cinémas et théâtres foisonnent dans ce quartier. Les berges de la rivière Liffey invitent les touristes à suivre un parcours plus romantique. Les galeries d’art y sont légion, tout comme les restaurants qui proposent des dégustations d’huîtres. Pour le shopping, il faudra se rendre principalement à Grafton Street, le centre commerçant de Dublin. Dans un enchevêtrement de rues, les magasins spécialisés exposent les produits qui restent attachés aux traditions irlandaises : pulls, tweeds, vestes huilées, porcelaines et verreries délicates, bijoux celtiques… Le soir, les noctambules se réjouiront en parcourant les rues de Temple Bar, l’endroit branché de la ville. Ce quartier portuaire grouille d’animations diverses, de spectacles de rue, de discothèques et de pubs musicaux. Pas de véritable visite de la ville sans un détour par un pub. Pour s’imprégner de l’âme de Dublin, il faut impérativement goûter à l’ambiance des pubs toujours très animés. Les conversations y vont bon train. Elles se mêlent aux sons des musiques traditionnelles irlandaises dans une ambiance toujours festive.

Irish pubLA SAINT PATRICK DU 15 AU 18 MARS 2014

La Saint Patrick est célébrée dans le monde entier et partout en Irlande notamment à Dublin. Depuis 1995, se tient le festival officiel de la Saint Patrick à Dublin. Il donne lieu à un programme chargé,  avec des parades, feux d’artifices, chasses au trésor dans la ville, musique et danses irlandaises, spectacles de rue, cirques en plein air… Les Irlandais ainsi que les nombreux visiteurs s’habillent de vert pour l’occasion ou arborent un trèfle sur leurs vêtements. Tous les symboles de l’Irlande sont là sans oublier la bière et le whisky qui coulent à flots. Slaínte! comme on dit là bas !

La Fête de la Saint Patrick est la fête nationale en Irlande. Elle est célébrée le 15 mars à Dublin et s’étend sur 5 jours de festivités. A cette période, tous les commerces sont fermés en Irlande et à Dublin, à l’exception des pubs, des restaurants et des églises car il s’agit, à l’origine, d’une célébration religieuse, ne l’oublions pas !

 

TEMOIGNAGE D’UN PASSE TOURMENTE

statue au trinity collegeTRINITY COLLEGE : C’est à Elisabeth Ire d’Angleterre que les Irlandais doivent la création de cette université en 1592. Elle fut fréquentée par les grands écrivains irlandais que sont Samuel Beckett, Oscar Wilde et Bram Stoker. A l’origine, cet établissement était uniquement réservé aux protestants. Les catholiques y furent admis seulement à partir de la fin du XIXe siècle et les femmes à partir du début du XXe. L’édifice abrite une collection de chefs-d’œuvre de l’enluminure irlandaise.

 MOLLY MALONE : Dans Grafton Street, cette statue de femme gironde rappelle aux Dublinois la chanson éponyme, hymne de la ville. Elle rappelle surtout que la majeure partie de la population réduite à la misère était prête à tout pour survivre et que certaines femmes étaient obligées, comme Molly Malone de vivre en monnayant leurs charmes.

 FAMINE MEMORIAL : Dans le quartier de Custom House, des sculptures représentant des personnages efflanqués semblent hanter les lieux. Elles rendent hommage aux milliers de disparus de la Grande Famine qui sévit de 1845 à 1851 et à ceux qui furent contraints d’émigrer au Canada et aux Etats-Unis.

Les Dublinois vouent une véritable passion à la littérature et à la musique. Le nombre considérable de boutiques de disquaires et de libraires prouve cet engouement. La musique est omniprésente dans les rues et les pubs de la ville qui fut le berceau du groupe U2 et de la chanteuse Sinéad O’Connor.

Côté littérature, Dublin n’est pas en reste. Bon nombre d’auteurs irlandais ont vu le jour ici : Jonathan Swift auteur des « Voyages de Gulliver » ; Bram Stoker, auteur de « Dracula » ; le sulfureux Oscar Wilde qui perdit sa liberté pour avoir affiché son homosexualité et qui quitta le pays après son séjour en prison pour s’exiler en France ; George Bernard Shaw qui connut de nombreux succès au théâtre ; William Butler Yeats, le plus grand poète irlandais ; James Joyce, virtuose de l’écriture ; Samuel Beckett, autre surdoué et, plus récemment, Seamus Heaney, prix Nobel de littérature en 1995.

Le Writers Museum, musée dédié aux auteurs irlandais, témoigne de la richesse littéraire du pays tout entier.James Joyce Buildings At North Wall Quay Dublin St. Patrick's Cathedral and blue sky in Dublin, Ireland Irish pub Dublin river liffey, evening light Dublin Castle Howht Harbour, Ireland, Dublin statue au trinity college gemüsegeschäft in dublin

Share Button

Partager cet article

Repost 0
Published by Mag id
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : AFFINITE CULTURE
  •  AFFINITE  CULTURE
  • : Amoureux et Amoureuse de photo … Amateurs ou professionnelles aimant la culture ,ce site est le lieu d'échange autour de photo où chacun(e) peut partager une /des photos, inviter et informer d’autres à sa sortie photographique/culturelle : Visite des lieux(Village,..,Ville,Pays), Expos,...
  • Contact

Recherche

Liens