Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 mars 2014 5 14 /03 /mars /2014 23:31

 

     

Plus près du vide

Paris, alors que la nuit tombe. Jeni, Wenceslas (qui fait tous les jours sa revue de presse), Christine, Pascal et les autres tentent de survivre sur les trottoirs de la capitale. Certains sont sans-abris depuis plusieurs années, Michel, âgé de soixante ans, garde toujours l'espoir de rebondir. Des personnes peuvent être généreuses, comme cet homme qui a ramené deux sacs de victuailles à Pascal, mais la grande majorité de la société préfère passer son chemin et n'envisage même pas la possibilité pour ces personnes de s'en sortir. "On dérange toujours" se plaint Michel. C'est ce fatalisme et ce manque de solidarité qui attriste le plus Christine...

 

Au bord du monde

Repost 0
Published by Bab
commenter cet article
14 mars 2014 5 14 /03 /mars /2014 23:19

Le Salon du livre attire près de 200.000 visiteurs chaque année à Paris.

Le Salon du livre attire près de 200.000 visiteurs chaque année à Paris. Crédits photo : PIERRE VERDY/AFP

La 34e édition du rendez-vous littéraire de la porte de Versailles aura lieu du 21 au 24 mars 2014. Sont attendus les auteurs Rodrigo Fresán, Pola Oloixarac, Samanta Schweblin ou Lucía Puenzo.

Repost 0
Published by Bab
commenter cet article
14 mars 2014 5 14 /03 /mars /2014 23:04

Pause Guitare a dévoilé hier l'intégralité de sa programmation. Entre rock, pop, électro, chanson française et artistes venus d'ailleurs : pour sa 18e édition, le festival musical d'Albi naviguera entre tous les styles et plusieurs continents. Découvrez sans plus attendre le line-up de Pause Guitare 2014.

Pauseguitare2014

Au mois de décembre 2013, les organisateurs étaient très heureux d'annoncer la participation de -M- et Fauve à Pause Guitare 2014. Et puis, au fil des semaines, de nouveaux noms sont arrivés, comme Louis Chedid, Christophe ou Détroit. Le festival voulait accueillir des stars internationales ? Ce sera bien le cas puisque The Hives et John Butler Trio ont accepté de se produire à Albi en juillet prochain.

On note également la présence de Christophe Maé, Ayo, La Femme, le groupe révélation de l'année aux dernières Victoires de la Musique, Yodelice, Skip The Use, Zaz et Youssoupha. Sans oublier des artistes canadiens tels que Catherine Major et VioleTT Pi.

Si un petit séjour dans le Tarn cet été commence à vous tenter sérieusement, on vous encourage à consulter la liste complète des concerts de Pause Guitare 2014, qui se déroulera du 7 au 12 juillet, et à réserver dès maintenant vos billets, car une petite voix nous dit que les places partent vite, très vite.



En savoir plus sur http://mag.agendaculturel.fr/blog/sortie-culturelle/pause-guitare-la-programmation-complete.html#T0rhw28SpDpRRJSI.99

Repost 0
Published by Bab
commenter cet article
2 mars 2014 7 02 /03 /mars /2014 00:14

       

Malahide Castle AutumnSOUS UN CIEL SOUVENT GRIS, SE CACHE UNE VILLE CHALEUREUSE AUX AIRS DE CAMPAGNE, UNE VILLE QUI RAYONNE DE SES CHARMES ET OÙ IL FAIT BON FLÂNER.

Dublin, capitale de l’Irlande, est située à l’est de l’île, face à l’Angleterre, de part et d’autre de la rivière Liffey. Les quartiers d’affaires et les principaux monuments historiques se trouvent sur la rive sud. La rive nord, plus populaire, est l’endroit idéal pour faire du shopping, sortir et s’amuser. Même si un bon imperméable est recommandé aux touristes, il ne faut pas tomber dans les éternels clichés et croire que Dublin ne se visite que sous la pluie. Non, ici, le temps change rapidement et le vent chasse bien vite les nuages qui reviennent à la charge. Avril, mai et juin sont les mois les plus agréables pour la découverte de la ville dont l’architecture, sobre et rectiligne, est caractéristique de l’époque géorgienne. Premier centre culturel et religieux de l’Irlande, Dublin est également le premier port de commerce et le premier port de pêche irlandais. Après avoir été délaissés, les docks connaissent un regain de jeunesse et la baie de Dublin, avec ses plages, offre un vaste terrain de promenade, à l’écart de la vie urbaine. Les maisons géorgiennes : Ces belles demeures, avec leurs colonnes et moulures, s’organisent sur plusieurs étages :  cuisines en sous-sol, accueil au rez-de-chaussée, salles de réception au premier étage, chambres des maîtres au deuxième et les combles pour les domestiques. Dublin Castle : Construit sur ordre de Jean sans Terre en 1204, il fut le siège des vice-rois d’Irlande nommés par l’Angleterre jusqu’en 1922. Il ne reste que peu de traces du bâtiment d’origine qui fut en partie détruit par un incendie en 1684. Saint-Patrick’s Cathedral : C’est ici que saint Patrick aurait donné le baptême lors de la christianisation de l’Irlande au Ve siècle. Sa fête, qui a lieu le 17 mars, est l’occasion d’un grand défilé et d’une multitude de manifestations dans la ville. L’impressionnante cathédrale médiévale fut l’église du peuple alors que sa « rivale », la Christ Church Cathedral, la plus ancienne cathédrale de Dublin, était réservée à la bourgeoisie anglaise. Le doyen le plus célèbre de la cathédrale Saint-Patrick fut Jonathan Swift, l’auteur des « Voyages de Gulliver ».

A Dublin, la grisaille du ciel est vite oubliée tant la ville offre d’occasions de s’émerveiller et de se distraire

Molly Malone (1988)Les amateurs d’art et d’histoire sillonneront les quartiers et les rues de Stephen’s Green à Grand Canal pour découvrir le cœur de la ville géorgienne. En parcourant O’Connell Street, ils découvriront l’avenue qui jadis fut la plus belle de la capitale, celle qui fut le théâtre d’événements sanglants au cours de la rébellion irlandaise contre les Anglais. Cinémas et théâtres foisonnent dans ce quartier. Les berges de la rivière Liffey invitent les touristes à suivre un parcours plus romantique. Les galeries d’art y sont légion, tout comme les restaurants qui proposent des dégustations d’huîtres. Pour le shopping, il faudra se rendre principalement à Grafton Street, le centre commerçant de Dublin. Dans un enchevêtrement de rues, les magasins spécialisés exposent les produits qui restent attachés aux traditions irlandaises : pulls, tweeds, vestes huilées, porcelaines et verreries délicates, bijoux celtiques… Le soir, les noctambules se réjouiront en parcourant les rues de Temple Bar, l’endroit branché de la ville. Ce quartier portuaire grouille d’animations diverses, de spectacles de rue, de discothèques et de pubs musicaux. Pas de véritable visite de la ville sans un détour par un pub. Pour s’imprégner de l’âme de Dublin, il faut impérativement goûter à l’ambiance des pubs toujours très animés. Les conversations y vont bon train. Elles se mêlent aux sons des musiques traditionnelles irlandaises dans une ambiance toujours festive.

Irish pubLA SAINT PATRICK DU 15 AU 18 MARS 2014

La Saint Patrick est célébrée dans le monde entier et partout en Irlande notamment à Dublin. Depuis 1995, se tient le festival officiel de la Saint Patrick à Dublin. Il donne lieu à un programme chargé,  avec des parades, feux d’artifices, chasses au trésor dans la ville, musique et danses irlandaises, spectacles de rue, cirques en plein air… Les Irlandais ainsi que les nombreux visiteurs s’habillent de vert pour l’occasion ou arborent un trèfle sur leurs vêtements. Tous les symboles de l’Irlande sont là sans oublier la bière et le whisky qui coulent à flots. Slaínte! comme on dit là bas !

La Fête de la Saint Patrick est la fête nationale en Irlande. Elle est célébrée le 15 mars à Dublin et s’étend sur 5 jours de festivités. A cette période, tous les commerces sont fermés en Irlande et à Dublin, à l’exception des pubs, des restaurants et des églises car il s’agit, à l’origine, d’une célébration religieuse, ne l’oublions pas !

 

TEMOIGNAGE D’UN PASSE TOURMENTE

statue au trinity collegeTRINITY COLLEGE : C’est à Elisabeth Ire d’Angleterre que les Irlandais doivent la création de cette université en 1592. Elle fut fréquentée par les grands écrivains irlandais que sont Samuel Beckett, Oscar Wilde et Bram Stoker. A l’origine, cet établissement était uniquement réservé aux protestants. Les catholiques y furent admis seulement à partir de la fin du XIXe siècle et les femmes à partir du début du XXe. L’édifice abrite une collection de chefs-d’œuvre de l’enluminure irlandaise.

 MOLLY MALONE : Dans Grafton Street, cette statue de femme gironde rappelle aux Dublinois la chanson éponyme, hymne de la ville. Elle rappelle surtout que la majeure partie de la population réduite à la misère était prête à tout pour survivre et que certaines femmes étaient obligées, comme Molly Malone de vivre en monnayant leurs charmes.

 FAMINE MEMORIAL : Dans le quartier de Custom House, des sculptures représentant des personnages efflanqués semblent hanter les lieux. Elles rendent hommage aux milliers de disparus de la Grande Famine qui sévit de 1845 à 1851 et à ceux qui furent contraints d’émigrer au Canada et aux Etats-Unis.

Les Dublinois vouent une véritable passion à la littérature et à la musique. Le nombre considérable de boutiques de disquaires et de libraires prouve cet engouement. La musique est omniprésente dans les rues et les pubs de la ville qui fut le berceau du groupe U2 et de la chanteuse Sinéad O’Connor.

Côté littérature, Dublin n’est pas en reste. Bon nombre d’auteurs irlandais ont vu le jour ici : Jonathan Swift auteur des « Voyages de Gulliver » ; Bram Stoker, auteur de « Dracula » ; le sulfureux Oscar Wilde qui perdit sa liberté pour avoir affiché son homosexualité et qui quitta le pays après son séjour en prison pour s’exiler en France ; George Bernard Shaw qui connut de nombreux succès au théâtre ; William Butler Yeats, le plus grand poète irlandais ; James Joyce, virtuose de l’écriture ; Samuel Beckett, autre surdoué et, plus récemment, Seamus Heaney, prix Nobel de littérature en 1995.

Le Writers Museum, musée dédié aux auteurs irlandais, témoigne de la richesse littéraire du pays tout entier.James Joyce Buildings At North Wall Quay Dublin St. Patrick's Cathedral and blue sky in Dublin, Ireland Irish pub Dublin river liffey, evening light Dublin Castle Howht Harbour, Ireland, Dublin statue au trinity college gemüsegeschäft in dublin

Share Button
Repost 0
Published by Mag id
commenter cet article
2 mars 2014 7 02 /03 /mars /2014 00:02

EXPO PHOTO – « SILENCE… CA ROUILLE » du 9 janvier au 8 mars 2014

6049794-9025655Exposition photo
Du 9 janvier au 8 mars 2014
GaleriMur – 32 rue des Allemands – Metz

Cette série s’inscrit dans le courant photographique d’exploration urbaine plus couramment appelé Urbex et dénote, à priori, du travail habituel de Jean-Yves Remy. En effet, ses photographies privilégient d’ordinaire l’être humain. Pourtant, la vie des hommes et celle de ce bâtiment en ruine sont intimement liées. Elles suivent une courbe commune de la naissance au déclin puis à l’oubli. La différence tient à peu de chose finalement : le temps fait simplement son office plus rapidement sur un corps que sur la pierre.

Voilà pourquoi, sur chacun des 2 murs d’exposition à La GaleriMur, un personnage erre dans ce lieu, à la découverte de son devenir. L’artiste a voulu montrer la beauté de ce qui a été, à travers 8 portraits, chaque pièce de cette immense bâtisse telle chaque ride d’une personne âgée, chargée d’histoire, de souvenirs, d’émotion, de moments difficiles comme de joie.

Jean-Yves Remy a voulu retranscrire la beauté de cette vieille dame en allant au-delà de son apparence repoussante. « Cela demande du temps, il a fallu faire connaissance, retourner la voir à plusieurs reprises afin qu’elle se laisse approcher et qu’elle me dévoile un peu de son intimité », indique l’artiste photographe. Cette première exposition de Jean-Yves Remy sur un lieu abandonné évoque, en un écho plein de nostalgie, le départ de La Plume Culturelle de ce local, rue des allemands, qui accueille aujourd’hui l’avenir de La GaleriMur. Le cycle de la vie est ainsi, des lieux naissent, d »autres meurent.

Le vernissage de l’exposition et l’inauguration du local de La GaleriMur aura lieu le jeudi 9 janvier 2014 à 18h30 en présence de l’artiste et de l’équipe de la galerie.

La GaleriMur
32 rue des Allemands – 57000 Metz
Le site Internet : www.lagalerimur.fr

Repost 0
Published by Bab
commenter cet article
1 mars 2014 6 01 /03 /mars /2014 23:23

Expos Photos à Paris

Expositions photos à Paris - galerie photo à Paris , les affiches des expos photos du moment.

Expos Photos : à la Une

 

affiche Le ciel était si bas

jusqu'au 4 mai 2014

Expos - Expos Photos Le ciel était si bas Gérald Assouline, photographe et sociologue, présente une sélection de clichés pris dans l'ex-bloc soviétique, témoignant... Maison de la Photographie Robert... Gentilly 94250

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

TOPESCU & POHU-LEFEVRE
                                                         

DATE : Du Mercredi 5 mars 2014 au vendredi 21 mars 2014

LIEU : (Paris 75017)

 

HORAIRE : 14 h - 18 h

PRIX : GRATUIT

L’Espace Christiane Peugeot présente :

Mihai TOPESCU & François POHU-LEFEVRE

L’ENTENTE CORDIALE FRANCE-ROUMANIE

Exposition du sculpteur roumain Mihai TOPESCU et
du photographe français François POHU-LEFEVRE

Mihai TOPESCU
Mihai TOPESCU vit et travaille à Târgu Jiu (Roumanie), à proximité de la Colonne de l’infini de Constantin BRANCUSI, son maître à penser.

 

La révélation Kate Moss par Kate Garner
                                  

DATE : Du Jeudi 20 février 2014 au dimanche 30 mars 2014

LIEU : (Paris 75006)

 

HORAIRE : lundi au samedi de 10h30 à 19h30

PRIX : GRATUIT

La Galerie Art Cube propose une expo étonnante sur "la révélation Kate Moss", des photos avant celles plus connues ou celles de UNE de Magazine comme "Lui" ce moi ci. Exposition jusqu'au 30 mars... à Paris.

La photographe Kate Garner qui exposera ses photographies à la Galerie ArtCube à partir du 20 février me raconte sa rencontre avec la future icône Kate Moss. Dès le première instant de l’entrevue, elle su à quelle immense destinée Kate Moss serait promise. Ce, du moment où elle prit ses premiers clichés du futur top modèle, alors qu’elle n’avait que 16 ans !

Ce jour-là, rapidement habillée de bas fins, sa chevelure négligée, boucles et chignon, sous-vêtements simplistes et talons hauts un peu trop grand pour elle, Kate était l'incarnation de la fille femme. Ses photos avaient été prises pour un magazine. Celui-ci était convaincu que cela ne fonctionnerait pas, nous étions convaincus du contraire !

L’exposition « La Révélation Kate Moss » propose donc d’une part une petite série de photographies prises par Kate Garner à l’aube des années 1990. Trois d’entre elles ont été retravaillées par Russell Young, artiste anglais des plus en vogue, dont les clichés sont recherchés par les collectionneurs les plus avertis. Ses peintures sérigraphiques plus grandes que nature, inspirées d’images de l’histoire et de la culture populaire sont à la fois incontournables, stupéfiantes, fascinantes.

Au second niveau de l’exposition, Kate Garner nous propose d’autres tirages de femmes à l’aube de leur célébrité, c telles Vanessa Paradis, Tilda Swinton ou Milla Jovovitch, qui comme Kate Moss nous dévoilent leur faciès « guerrier ». En effet, ces portraits nous semblent de prime abord si doux… « Parce qu'elles sont célèbres de par leur beauté, mais en réalité, ce sont des femmes fortes, prêtes à résister à toute épreuve, et c’est bien pour ça qu’elles réussissent leur carrière ! ».

Kate Garner cherche à sensibiliser son public à la condition de la femme dans notre société, sans trop de virulence, avec son esprit si brit’ pop.

Jonathan Gervoson

 

 Contact ? Téléphone :

 

 

Url : http://www.artcube.fr/

Quand ?

Horaires : La révélation Kate Moss par Kate Garner

Du Jeudi 20 février 2014 au dimanche 30 mars 2014Jours de représentation / concernés - lundi - mardi - mercredi - jeudi - vendredi - samediHoraires : lundi au samedi de 10h30 à 19h30
Quoi ?

La révélation Kate Moss par Kate Garner : c'est quel genre d'événement ?

Expos - Expos Photos - Grande Exposition
Expos Galerie Art Cube / Expos Photos Galerie Art Cube / Expos Paris 75006 / Expos Photos Paris 75006
Prix ?

Gratuit !

Galerie Art Cube

Adresse : Où ?

Galerie Art Cube

9 place Furstemberg

Paris

75006

Saint-Germain-des-Prés



Repost 0
Published by Bab
commenter cet article
1 mars 2014 6 01 /03 /mars /2014 22:36

Salle de concerts à 21h00

Tarifs :
Sur place : 16€
Plein tarif : 13€
Adhérents : 10€

Loudblast / Benighted

Lundi 10 Mars 2014

Le Brutal Coalition Tour réunissant Loudblast et Benighted débarque à Poitiers pour faire vibrer les murs du Confort Moderne.

 

Yodelice

Yodelice

Mercredi 12 Mars 2014

 


Yodelice

Folk

France

 

Maxime Nucci s'est rêvé en Yodelice : chapeau melon, voix limpide, instinct pop impeccable, capable de lancer avec désinvolture une mélodie qui s'accroche à la mémoire… Auteur, compositeur, multi instrumentiste, voire producteur, il se révèle en 2009 avec une musique folk et acoustique : Tree of life. Son 2ème opus Cardioid enregistré à Los Angeles est le reflet d’une maîtrise musicale. Les textes en anglais comme une évidence sonore, viennent se poser sur les mélodies pop. La scène est l’espace où il concrétise son "cirque ambulant", un moment à part…

Tarifs :

Plein Tarif : 25 €

Tarif adhérents : 23 €

 

Vernissage Terremoto Globo Grnnnd / Clara 3000

Vendredi 14 Mars 2014

Des jeans, des sculptures, des serpillières, des tapisseries, un tunnel, une passerelle, du torchis, des guirlandes, des néons... Yann Gerstberger s'installe dans l'entrepôt-galerie et le transforme en terrain vague saturé de vestiges de la civilisation post mondiale. Une exposition dont le fort pouvoir chamanique s'étendra bien au-delà des murs de l'entrepôt-galerie.

Nadine Shah

Nadine Shah / Tamar Aphek

Jeudi 20 Mars 2014

 


Nadine Shah

Rock

Royaume-Uni

 

Dernier album : Love your dum and mad, Apollo

Ses origines norvégiennes et pakistanaises n'y ont rien fait. C'est en Angleterre, dans le rock anglo-saxon pur jus, que Nadine Shah trempe ses chansons. Avec Nick Cave et PJ Harvey, les monstres sacrés de cette histoire anglaise, penchés sur le berceau de cette artiste sidérante de justesse et de beauté. Nadine Shah possédait déjà un atout considérable : une belle voix sombre et puissante digne de quelques divas jazz comme Etta James ou Diamanda Galas. L'Angleterre lui aura transmis tout le reste : une écriture au sang d'encre, un romantisme sur le fil, un penchant inquiétant pour les parcours brisés et les ambiances grinçantes à couper au couteau. Il n’y a guère que la contrepèterie de son premier album, Love you dum and mad, qui verse un peu dans l’humour… noir.

 

POUR PLUS D'INFO ALLER VOIR http://www.confort-moderne.fr/

 

Repost 0
Published by Bab
commenter cet article

Présentation

  • : AFFINITE CULTURE
  •  AFFINITE  CULTURE
  • : Amoureux et Amoureuse de photo … Amateurs ou professionnelles aimant la culture ,ce site est le lieu d'échange autour de photo où chacun(e) peut partager une /des photos, inviter et informer d’autres à sa sortie photographique/culturelle : Visite des lieux(Village,..,Ville,Pays), Expos,...
  • Contact

Recherche

Liens